AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'arbre aux annonces du Lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:20

Citation :
Habitants de Soleure (Solothurn) !

Votre ville est tombée ce jour sous le coup de nombreuses organisations alliées.
Le Très Haut a permis cela ! Gloire à Lui !
A compter de ce moment, la religion averroïste devient religion officielle de la ville. L'aristotélisme est toléré jusqu'à nouvel ordre.
Mariages et enterrements selon célébrés selon le culte averroïste.

L'église de Soleure devient salle de Ramponneau.

Qu'il en soit ainsi.


Solothurner !

Eure Stadt ist heute in der Nacht unter der Macht mehrerer verbündeten Organisationen gefallen.
Der Einzige hat das ermöglicht ! Rühmt Ihm ! Ab diesem Moment, die averroistische Religion wird die offizielle Religion der Stadt.
Der Aristotelismus wird trotzdem gestattet.
Heirate und Beerdigungen werden nach dee averroistischen Sitte gefeiert.
Die aristotelische Kirche von Solothurn wird bald ein Spielsaal (unter anderem für das Ramponneau) sein.

So sei es.

Aux gras cardinaux de la Curie. Cette action est la première d'une longue série. Il faudra apprendre à ne plus dormir sur vos deux oreilles.

Sanctus, Emir du Lion de Juda.

septembre 1455
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:22

Citation :
Au nom de L'Unique qui sait tout : le présent, le futur, le passé, le caché et l'évident, le visible et l'invisible,

Nous, Sicaires du Lion de Juda,

Proclamons en ce mercredi 12 décembre 1455 la création de la République Léonine Universelle.

Son territoire s’étend sur l’ensemble des terres connues et à découvrir.

Sa vocation est de répandre parmi les Hommes la vraie foi averroïste et d’arracher du sol les racines de la fausse religion dite aristotélicienne.

Elle accorde à tout un chacun la liberté de culte dans la mesure où celui-ci demeure dans la sphère privée.

Elle donne aux Hommes l’entière liberté de commercer, de s’enrichir et de voyager.

Elle abolit tous les titres et privilèges de la soit disant noblesse.

Elle autorise et encourage tous les plaisirs sur Terre. La recherche de la Boulasse devient sa priorité.

Le siège de la République Léonine Universelle est placé à Berne, devenue par ce fait Capitale du Monde.


Cette proclamation, voulue par l’Unique, ne pourra être annulée que par Sa Seule Volonté. Nul homme ne peut aller contre le présent acte.


Sanctus, Emir du Lion de Juda pour les Sicaires assemblés.

Scellé par nos soins du chrysobulle à valeur intemporelle.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:24

Citation :
Au nom de Dieu qui sait tout : le présent, le futur, le passé, le caché et l'évident, le visible et l'invisible,

Nous, Sicaires du Lion de Juda,

Proclamons en ce mercredi 27 février 1456 la création de la République Léonine de Genève.


"Sa vocation est de répandre parmi les Hommes la Vraie foi Léonine.

Elle donne aux Hommes l’entière liberté de commercer, de s’enrichir et de voyager.

Elle abolit tous les titres et privilèges de la soit disant noblesse.

Elle autorise et encourage tous les plaisirs sur Terre. La recherche de la Boulasse devient sa priorité.

Le blason de la République est de gueule, au léopard ailé d'or, tenant de ses pattes avant un livre ouvert d'argent, portant les texte "POST TENEBRA LUX" (Après les Ténèbres, la Lumière).



Cette proclamation, voulue par Dieu, ne pourra être annulée que par Sa Seule Volonté. Nul homme ne peut aller contre le présent acte.


Sanctus, pour le Lion de Juda.

Scellé par nos soins.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:25

Citation :
Au nom de Dieu qui sait tout : le présent, le futur, le passé, le caché et l'évident, le visible et l'invisible,

Nous, Sénateurs de la République Léonine de Genève réunis en assemblée,

Compte tenu de l'annonce d'une croisade contre le Lion de Juda,
Compte tenu des attaques répétées contre les institutions de la République.
Compte tenu des menaces permanentes proférées contre les citoyens de la-dite République.
Compte tenu de l'ouverture d'un faux procès dans un faux tribunal avec de faux magistrats,

Décrétons en ce mercredi 19 mars de l'an I de la République ce qui suit.

Le tribunal spécial de la République Réformée de Genève sera ouvert ce jour.
Les sieurs Rigolove, PetitCed et Lorgol seront traduits devant le-dit tribunal pour répondre de leurs crimes.
Un avocat leur sera commis d'office.

Ce Décret que nous prenons, seul Dieu peut le défaire.

Sanctus, Premier Consul, pour le Sénat de la République Léonine de Genève.

Scellé par nos soins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:26

Citation :
Au nom du Lion de Juda, salut !

En ce dernier mois d'avril , de l'An de Grace 1456 de Notre Seigneur, la Bourgogne a mandaté ses fiers chevaliers contre les Croyants aristotéliciens réformés de Genève.

Le Grand duché de Bourgogne a compromis son salut et sa réputation de sagesse en se joignant à la dite-croisade lancée par le clergé honni de Rome, contre le Canton souverain de Genève. Tous les helvètes, par delà les alpages, les lacs et les vallées, ont défendu chèrement leurs libertés et leur foi. Les victimes ont été nombreuses, les destructions énormes. Des veuves et des enfants pleurent encore leurs morts. Le sinistre cardinal Lorgol et l'infâme curé Yohann65 qui ont, immondes corrupteurs, induit en erreur moult compagnies et personnes et provoqué forte meurtrissure en notre belle cité, sont les premiers sur la longue liste de Rédemption !

Après avoir puni moult comtois et clercs, Le Lion de Juda répond ce jour, aux blasphèmes commis par les votres !

Vous êtes appelé à faire Pénitence devant les Hommes !

Quittez ce jour le Conseil de bourgogne !

Implorez le Pardon des Helvètes, solennellement, humblement et personnellement ! En gargote de Bourgogne, et en gargote helvétique par retour de courrier qui sera transmis à qui de droit.

Persistez dans votre hautaine obstination, et vous paraitrez bientôt devant Votre Créateur. Vous ne saurez plus jamais sortir de votre Maisnie qu'entouré de tristes sires en escorte perpétuelle. Et cela, en rien ne vous sauvera. Nous nous souvenons de tout. A jamais.

L'Eternel nous guide : les femmes, les vieillards et les enfants de votre maisnie seront épargnés.
En disant : « croyez en moi », le Très Haut a voulu que la vie entière des fidèles fût l’antichambre du Ciel. Ici-bas sera désormais l'antichambre de l'Enfer qui vous est destiné sans sincère et juste Pénitence.

Le Lion de Juda est messager de l'Unique.
Genève en est le sanctuaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:27

Citation :
Au nom de Dieu qui sait tout : le présent, le futur, le passé, le caché et l'évident, le visible et l'invisible,

Nous, Sicaires du Lion de Juda assemblés,

Protestons officiellement contre le pillage de Genève, notre cité sanctuaire. Nous réclamons réparation juste et rapide du crime qui vient d'être commis par la Franche-Comté qui tire les ficelles de l'opération.
Nous exigeons donc les points suivants :
1. Extradition de la femme répondant au nom de Louvela afin qu'elle soit jugée puis empalée comme le veut la tradition des peuples évolués.
2. La restitution pleine et entière de la somme dérobée, augmentée d'une pénalité de 10% (dix pour cent) par jour de retard.
3. Les excuses plates et sans tromperie du Parlement de Comté pour avoir élevé en son sein une telle engeance diabolique.
4. Un jour de prière de l'ensemble du peuple comtois afin de demander à Dieu le pardon pour une telle infamie.

Dans l'attente des points sus-cités, le Lion mènera une première action de guerre sur les terres impies. Celle-ci sera brève, rapide, et brutale. Elle sera renouvelée aussi longtemps que nous n'aurons pas obtenu réparation.

Scellé par nos soins.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:27

Citation :
Au nom de Dieu qui sait tout : le présent, le futur, le passé, le caché et l'évident, le visible et l'invisible,

Le Consistoire du Lion de Juda en assemblée pleine et entière décrète et annonce ce qui suit à la face émerveillée du monde.

La mission menée en Béarn par les sicaires et leurs alliés réformés afin de faire rendre gorge au curé défroqué et maudit Yohann, soixante-cinquième du nom, prend une nouvelle dimension.
Une femme née en Béarn a reçu visitation en sa demeure du Lion ailé, messager divin du Très Haut. Il lui est apparu en rêve comme il se doit. L’Animal, de sa voix grave et céleste, lui a annoncé qu’elle tomberait enceinte du Primus inter Pares de notre Confrérie, le doux Cromwell, aussi appelé Sanctus. Il a rajouté que l’enfant né de cette union se prénommerait Jean et qu’il recevrait le trône de Navarre.

Le Béarn apparaît donc comme un rouage majeur dans la machinerie complexe du Très Haut qui anime ces royaumes. La province devient ainsi le second phare de l’Aristotélicité Réformée après Genève, Glorieuse parmi les Glorieuses.
Le Consistoire du Lion de Juda déclare donc solennellement le Béarn terre de Réforme, au même titre que Genève.
Il appelle également tout réformé et tout sicaire en âge de porter les armes à se rendre en Béarn afin de défendre jusqu’à la mort le futur nouveau-né car les séides de Rome n’hésiteront pas à faire taire ses premiers babils.

Fait à Pau le 26 décembre de l'an 1457 de la Réformation de la foi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:28

Citation :
Au nom de Dieu qui sait tout : le présent, le futur, le passé, le caché et l'évident, le visible et l'invisible,

Qu’il soit connu de tous, des vrais croyants comme des impies, que depuis le 24 mars 1458 de l’Ere de la réformation de la foi, la cité de Genève, Phare de l’aristotélité, Guide de la vraie foi, Phallus de la Communauté des fidèles et repoussoir des évêques, vient de replacer à sa tête un avoyer légitime et réformé en la personne du bienheureux Meliandulys.
Ainsi donc, la honte et la souillure qui ont frappé notre bonne ville ces derniers mois sont maintenant lavées.
Grâce soit rendue au Très Haut et pour l’épreuve subie et pour la légitime récompense qu’il a bien voulu accorder.
Et qu’Armoria l’impie, les évêques licencieux et libidineux et les pourceaux qui forment les armées dites « saintes » aillent pourrir en enfer.

Le Consistoire du Lion de Juda, le 25 mars de l’an 1458 de l’Ère de la réformation de la Foi

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:28

Citation :
Au nom de Dieu qui sait tout : le présent, le futur, le passé, le caché et l'évident, le visible et l'invisible,

Ce jour est à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire de la libération des peuples. Ivrel, évêque empourprée, indigne duchesse du Bourbonnais-Auvergne, a été renversée. Ainsi donc, les prétentions politiques d'une oie romaine n'auront pas duré ; à peine quinze jours après une reconnaissance tronquée par les pouvoirs spirituels dont se prétendent les pourceaux de Rome, le couperet est tombé. Ivrel, toute attirée de titres et de pouvoir qu'elle fût, n'a su s'acquitter de son devoir le plus élémentaire, la sécurité, preuve d'une notoire incompétence. Mitre et couronne ne font pas bon ménage.

Cette femme ainsi que toute sa clique de curetons benêts et dévots sont dès cette heure mises en procès. La peine de mort sera réclamée.

Aujourd'hui, nous appelons les peuples de l'Empire, de France et d'ailleurs à suivre ce noble exemple. L'immixtion des prêtres dans les affaires temporelles doit cesser ; que tous les paysans démunis, les humbles bourgeois se lèvent contre le joug de Rome ; car nul ne peut arguer du soutien de l'Église pour justifier son pouvoir !


Le Consistoire du Lion de Juda, le premier mai de l’an III du Renouveau

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:33

Citation :
Au nom de Deos le Miséricordieux, le Tout-Puissant, Celui-Qui-Protège, Celui-Qui-Pourfend, Celui-Qui-Châtie, Celui-Qui-Cuisine-le-Lapin-à-la-Perfection-Qu'il-est-Lui-Même-Car-tout-Lui-revient-Puisqu'Il-est-le-Créateur ;
Car Il est l'Omniscient, l'Omnipotent, Il sait Tout, voit Tout, entend Tout, sent Tout.
A Lui reviennent les mystères du visible et de l'invisible, du caché et de l'évident, du présent et du passé, du connu et de l'inconnu, du noir et du blanc, du monsieur et de la dame, du oui et du non...

Qu'éclate la joie des Croyants, que se réjouissent les dévots, car la volonté de Deos est sans appel et Il le fait savoir quand Il le veut.
Qu'éclatent les sanglots longs, hypocrites et monotones des disciples du Sans-Nom qui sont à l'automne de leur règne.

En cette veille de la célébration de la naissance du petit Christos, tout ce que l'Aristotélicité compte de dévots sincères peut se réjouir.
Le Lion de Juda, bras armé de la Colère de Deos, a frappé l'Église prétendument aristotélicienne au chef. La prise de la ville de Mende a permis de mettre en procès le pape, vil caïphe de cette secte immonde, celle-là même qui a perverti depuis trop longtemps le Verbe divin qu’avaient commenté Ses trois prophètes, bénis soient-ils : Aristote, Christos, Averoes.

Innocentius le Mal-Nommé verra ainsi étalés au grand jour les trop nombreux mensonges, délits et crimes de l'Église qu'il a couvert et encouragé par son adhésion sans réserve. Seront mis à nu toutes les superstitions que cette entité inique du Sans-Nom invoque pour couvrir ses ignominies indicibles et horribles : stupre, fornication, gourmandise, orgueil du pouvoir, envie de lucre, massacre des fraises et avant tout oubli de Deos !
Il devra répondre de ses crimes et de ceux de son Église devant les hommes avant d'en répondre devant l'Unique!

Que soient rejetés les faux signes, que soient renvoyés les actes de baptême qui ne servent qu'à contrôler les corps, que soient abattues les statues érigées pour porter l'ignoble message du Sans-Nom, que nous rejoignent les vrais croyants qui se désolent par milliers de l'incurie et la malhonnêteté de cette fausse Église.


Que se gonflent les cœurs des vrais Croyants, car le glaive de Sa justice est sans appel !
Que se rassurent les honnêtes habitants de Mende, car le Lion vient pour rendre la Justice de Deos, non pour piller une ville déjà mise à mal en ses finances laborieusement gagnées. Heureusement s’arrête aujourd'hui ces dépenses effrénées et impies pour protéger le chef de cette superstition dégénérée qu'est hélas devenue l'Église, à force de trahir la parole du Très-Haut.

Que tombe donc Sa colère sur ce lamentable représentant du Sans-Nom, en un procès qui restera dans les mémoires. Car si Sa justice est impitoyable, Il est le Très-Magnanime et on laissera au coupable l'occasion de se repentir. Peut-être, s'il est sincère, ne sera-t-il condamné qu'à un demi-pal ?


Le Consistoire du Lion de Juda



décembre 1459
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:35

Citation :
A l'attention des curieux.

Il a été annoncé naguère que la secte huguenote et donc réformée du Lion de Juda, s'était dissoute pour des raisons mal connues. Nul ne peut à ce jour vérifier l'authenticité de la nouvelle car le secret est bien gardé.
A Genève, l'évêque romain Honorine, qui n'avait jamais mis les pieds dans la cité, sinon en armée, a été finalement destituée et remplacée par une belle réformée du nom de Leamance. Elle est l'égale de tous les Lecteurs chargés de diffuser la foi et non une autorité supérieure comme la conçoivent les cardinaux de Rome.
En cela, la première pierre est posée.
En Provence, la communauté réformée est en train de naître lentement et doit affronter le pouvoir romain détenu depuis des années par le cardinal Richelieu et donc à nouveau par la ville de Rome, Etat dans l'Etat, qui fait parmi les Provençaux la pluie et le beau temps.
Seul le Très Haut connaît l'issue du combat, mais j'appelle tous les fidèles à la vraie foi réformée à venir nous rejoindre en Provence, afin de continuer la lutte contre l'arbitraire et la répression de Rome !

Qu'il en soit ainsi.

Sanctus

février 1462
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:39

Citation :
Au peuple de Franche-Comté, à eux qui vivent sous le joug de l'Empire,

Bien mal en a pris à Jane Elizabeth de Sparte d'oser traiter de menteurs et de chiens le diplomate venu à vos portes et par là, l'ensemble du peuple de Genève,
Bien mal également prirent aux Franc-Comtes successifs de rejeter d'un revers de main toutes les propositions de pacte pacifique avec l'Alliance Fatum,
Par cet acte, notre courroux s'abat sur l'Empire !
Nos articles de la foy disent bien vrai « Paix, paix ! » Malheureusement, il n'y a pas de paix ! ».
Comment aurions-nous pu croire un seul instant une paix possible avec l'Empire. Il n'en est rien, et n'en sera jamais rien.

Aujourd'hui, par association du Lion de Juda et de l'Alliance Fatum, votre cité est réquisitionnée. Votre cité est tombée.
Mais avant tout, votre cité est libérée !
Les impôts sont abrogés, vos dettes effacées, les richesses partagées !
Voici venu le temps du renouveau, que vos rues soient pavées de l'ichtus, symbole international de la liberté. Qu'un quartier soit ouvert, doté des plus majestueux des trottoirs, pour accueillir vos duchesses afin qu'elles s'épanouissent dans leur passe-temps de coureuses de remparts. Que s'élève sur la place publique une statue de votre libérateur, le Doge Sanctus II de Genève, et que devant cette statue se dresse le pal qui, dans un futur proche, accueillera les corps gras de vos curetons et de vos nobles !

Nul doute que vos autorités, encore une fois, useront du mensonge pour faire passer les valeureux de l'Alliance Fatum et du Lion de Juda de brigands, de simples voleurs de grand chemin, et d'autres termes que je n'ose employer.
Mais, voilà la vérité : toute votre vie s'est déroulée sous le joug de l'Empire et de l’Église Romaine.
Jamais vous n'avez connu la liberté. Ce sont de riches nobles, confortablement installés dans des castels, et des prédicateurs en jupette, affirmant vous enseigner la parole du Très-Haut, qui vous guident et vous usent comme ils le souhaitent.
Tout ceci est terminé. Aujourd'hui est proclamée la République Libre de Poligny !
Les lois sont abolies. L'autorité impériale et romaine est déclarée nulle et non avenue.
Que cesse l'Empire qui vous a depuis toujours enfermé. Que cesse l’Église Romaine qui ne font que profaner la parole divine.
Déos nous a donné le libre arbitre, chacun est libre de ses actes, de sa destinée et nul ne devrait subir l'autorité d'autrui.

Profitez de cette libération ! Prenez exemple et joignez-vous à nous pour conserver votre liberté!
Le Lion de Juda et l'Alliance Fatum, présents pour sauver votre cité ne doit être qu'une transition pour votre liberté.
Le pouvoir est entre vos mains. Conservez le. Exprimez-vous. Dansez. Chantez.
Vous êtes un peuple libre !
Et jamais n'oubliez cette citation du Liber Leonis : « Ceux qui ont cru en l’Unique et en Ses Trois messagers ceux-là sont les grands véridiques et les témoins auprès de l’Unique. Ils auront leur récompense et leur lumière, tandis que ceux qui ont mécru et traité de mensonges nos signes, ceux-là seront les gens de la Fournaise ».

Pour le Lion de Juda,



Pour l'Alliance Fatum,

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:41

Citation :
"Chalon, Chalon outragé ! Chalon brisé ! Chalon martyrisé ! mais Chalon libéré!"

Peuple de Chalon, vous, nouveaux citoyens de la République Libre de Chalon,

Débutant cette nuit, une nouvelle ère s'annonce pour votre cité.
Vous l'aurez remarqué, votre maire a changé de visage, non pas que l'ancien ne soit un laideron, loin de là, mais à présent, vous voilà libre !

Nul goute de sang n'a coulé cette nuit, nul blessé n'est à déplorer, la paix fut le maitre mot de cette manifestation.

Entendant votre appel, le Lion de Juda et l'Alliance Fatum se sont mobilisés en masse pour sauver votre cité!
Sauver votre Cité? Oui! Vous avez bien entendu!

Aujourd'hui est un jour important dans votre vie : aujourd'hui sonne la fin du joug de la Couronne Royale sur votre vie.

Abolissons les privilèges! Tout noble se devra de nourrir l'opprimé, de partager ses richesses enfouies dans les caves de son domaine!
La Noblesse est déclarée nulle et non avenue!

Comme le dit un ancien proverbe : "Rendez à César ce qui appartient à César",
A cela s'ajoute "et au peuple, ce qui appartient au peuple".
Aujourd'hui, le pouvoir est entre vos mains!

Vous n'aurez à présent de comptes à rendre à personne, ni au conseil ducal, ni à l'église, ni au royaume.
Que périssent ces ingrats qui ne font qu'instaurer le règne de la servilité.

Quels changements pour vous? L'amnistie fiscale est déclarée! Le marché est libéré! Les impôts abolis!
Que chacun commerce comme il le souhaite, que chacun vive la vie qu'il souhaite mener.

Vos dettes sont effacées, vos taxes abolies!

Le pouvoir est à vous, citoyens, et nous vous invitons à rencontrer vos libérateurs en place publique.
Sortez de vos chaumières, prenez la parole, dites non à l'oppression du Royaume!

Que tremble le Royaume face aux révoltes populaires ! Que Chalon devienne un symbole de liberté!

Joignez-vous à la juste cause.

Pour le Lion de Juda,



Pour l'Alliance Fatum,

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Sam 11 Juil 2015 - 6:42

[rp]
Citation :




DU CULTE REFORME EN ANNECY


Nous, Marc-Antoine di Leostilla, Chancelier de Savoie, faisons la présente annonce au nom du duché de Savoie et de son Conseil Ducal.

Il est venu à Nos oreilles l'affaire touchant Annecy et son église, et Nous avons appris avec stupeur l'attaque de l'église annécienne par les Réformés et leur culte hétérodoxe.

Qu'il soit su que dès à présent, en vertu de son statut de Très Grande Protectrice de l'Eglise Aristotélicienne Romaine, la Savoie proclame les décisions suivantes :

- Nous dénonçons cette prise de l'église sacrée d'Annecy par la Réforme ;
- Nous interdisons l'organisation de rites réformés en la ville annécienne. Tout rite célébré sera poursuivi en justice ;
- Nous ordonnons à la nommée Charlotine de quitter et libérer l'église d'Annecy, ou à défaut, au pseudo-évêque de Genève, de la retirer de ses fonctions ;
- Tout Réformé faisant acte de prosélytisme se verra poursuivi en justice ;
- Tout Savoyard cédant à cette diablerie, ou s'y intéressant de trop près, sera poursuivi en justice.


La Savoie, attaquée dans sa foi, ne saurait fermer les yeux plus longtemps sur cette horreur !

Nous annonçons que si l'église d'Annecy n'est pas libérée le plus rapidement possible, la tolérance que Nous avions jusqu'ici pour les Réformés n'aurait plus lieu. Nous ne répondrions dès lors plus de l'intégrité des individus s'attachant à ce culte, et prendrions de nouvelles mesures plus drastiques pour anéantir toute velléité réformée de notre territoire.

Que Rome Nous entende ! Que la Réforme Nous entende ! Et que soient appliqués les présents ordres et consignes.


Sic Leostillarum et mundi gloria transit.


Fait le 4 juillet MCDLXIII,
Au Château des Ducs de Savoie




[/rp]


Citation :
Au nom de Deos le Miséricordieux, le Tout-Puissant, le Créateur, l'Omniscient, l'Omnipotent, Celui-qui-sait-Tout, sent-tout, voit-Tout, entend-Tout, touche à Tout.
A Lui reviennent les mystères du visible et de l'invisible, du présent et du passé, du connu et de l'inconnu, du noir et du blanc, du monsieur et de la dame, du oui et du non...
Bénis soient Ses prophètes : Aristote, Christos, Averroès.
Qu'éclatent les sanglots longs, hypocrites et monotones, des disciples du Sans-Nom. Convenons-en, pas toujours, mais c’est bien aujourd’hui le cas.

Haro ! Quoi ? Comment ? Qui vive ? Quousque tandem ? Couscous à deux ! Caprice des dieux ! Haro ! On égorge ! Tue ! Pille ! Robe ! Viole ! O tempora, ô mores ! Deuil ! Regrets ! Affliction ! Montagnes de sang, océans d’horreur, ciel de ténèbres !
À lire la prose du conseil ducal de Savoie, qui n’aurait l’impression que l’Apocalypse se déchaîne sur Annecy ?
Et pourtant, qui se renseignerait sans s’affoler serait bien en peine d’y trouver matière à simplement s’échauffer les sangs, si ce n’est pour la cause qu’on lui fait prendre vessies pour lanternes…
De quoi s’agit-il en effet, quand on écarte les effets de manche dignes des pires notabilités en campagne électorale pour écarter les nouveaux venus en politique qui ne leur seraient point inféodés ?

Hé bien, l’évêque du diocèse de Genève dont dépend Annecy, le Primus inter pares (ou « Premier parmi les égaux » selon les traditions linguistiques helvétiques), est venu remplacer une sacristaine par une Lectrice, disons une « Curette » pour faire simple.

– Et ?

– Et rien.

– Rien ?!

– Rien vous dis-je ! Ah si, soyons honnêtes, le Primus et sa Lectrice bénéficiaient d’une escorte armée, la compagnie « l’Amante religieuse ». Il est vrai qu’en temps de guerre, quand bandits, Français ou Sparte courent toujours, il y a de quoi s’inquiéter et prendre ses précautions ?

– Oui, tout ecclésiastique, tout marchand, tout citoyen qui le peut s’entoure bien naturellement d’une escorte s’il est besoin.

– Hay oui ! Que cette armée ait entraîné le déplacement de celle du capitaine Advokat venu vérifier que tout se passait bien est donc fort compréhensible. Cette dernière repartie au bout de deux jours retrouver la guerre contre la France tout autant, puisque le Primus et les siens avaient expliqué leurs intentions entre temps.

– Certes !

– Il est d’autant plus étrange que le conseil ducal savoyard pousse maintenant des cris d’orfraie, parle d’attaque d’église, hurle qu’elle est attaquée dans sa foi, dénonce la Réforme comme diablerie, menace enfin des pires sévices et abus tous ceux qu’il reconnaitra comme tel puisque menace même leur « intégrité ». Si ce n’est parler à mots couverts d’assassiner ?

– Bigre ! Rien que ça ?!

– Hay oui. C’est à se demander si la guerre qui ravage la Comté Franche ne conduit point les gouvernants savoyards à trouver matière à conflit partout, en ses églises, ses arrière-cours, ses meubles, sa vaisselle ?

– Oui-da ! Messire, si vous allez aux lieux d’aisance, prenez garde de n’y être point attaqué !

– Pour le moins ! On se demande quand même comment des aristotéliciens réformés pourraient attaquer la foi aristotélicienne, comment démettre une sacristaine pour nommer une « curette » constituerait une attaque d’église, comment l’organisation du culte serait diablerie ?

– Voilà qui sent fort son fanatique, si ce n’est son tartuffe, voire les deux ! Je gage qu’il ne faut point péter en Savoie lors des messes, sous peine de corde au civil, ou peut-être d’Inquisition, ah ah !

– Tope-là, messire, nous en tombons d’accord ! Mais là où nous atteignons quand même les sommets du sublime, c’est quand, au final de son discours sans queue ni tête, le conseil ducal annonce qu’il se tient prêt à « anéantir toute velléité réformée de (son) territoire ».

– En effet, la formule est inhabituelle ?

– N’est-ce pas ? Le territoire savoyard pourrait avoir, de lui-même, volonté spirituelle et ici aristotélicienne réformée ! La chose n’est-elle point admirable ?

– Mais oui, ah ah ! Sans compter donc que le conseil ducal menace donc son territoire, si j’ai bien compris ?

– Palsambleu oui ! Voilà qui est chié chanté ! Certes sont montagnes et vals vivants et sacrés pour ce que créés par Dieu, mais tout-de-même, quelle étrange imagination en le conseil de Savoie !

– Oui-da, et même inquiétante. Car ceci ne sent-il pas sa païennerie déshonorante, la croyance à la sorcellerie, l’incantation d’elfe et de trolls ?

– Tope-là, messire, nous en tombons d’accord ! Ainsi sont ces procureurs savoyards plus dangereux pour la foi aristotélicienne que ceux qu’ils accusent !



Le Consistoire du Lion de Juda, perplexe

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Jeu 8 Oct 2015 - 19:01

Citation :
Gloire et Admiration !


Au nom de Déos le Miséricordieux, le Tout Puissant,
Celui qui protège, qui pourfend et qui châtie,
Le créateur, qui sait Tout, voit Tout, entend tout et à qui tout revient,  

Qu'éclatent la joie des Croyants et les sanglots longs, hypocrites et monotones des disciples du Sans-Nom,
Que se réjouissent les dévots,
La volonté de Déos est sans appel!

Le temps d'un instant, le Lion de Juda, bras armé de la colère de Déos, a accueilli en son sein des frères et sœurs qui s'ignorent mais qui, de par leur acte, ont rendu grâce au Très Haut

Remercions les devant les trois prophètes - bénis soient-ils - Aristote, Christos, Averoes.

Qu'il soit su de tous que nous apportons tout notre soutien à:

- Balsouche
- Aanabelle
- Amory
- Tchibill27
- Sincyalle
- Lo_dacieuse
- Misslutine
- Lisa_d_arrilou
- Lillouth
- Kaal
- Letor
- Tutia
- Oceane_ktf
- Cecylia_dellabosia

Mais aussi à Louison.k qui s'est assuré que l'usurpateur, Huon, Evêque de Cyrène et curé de Poligny, ne puisse plus se relever en le frappant à 3 reprises.

A compter de ce jour,
Que chaque homme représentant l'Eglise de Rome ne trouve plus de terre d’asile, de toit ou de refuge en quelque endroit du monde connu et à découvrir,
Que chaque croyant pourchasse le damné et exécute la sentence qui s’applique aux imposteurs, à savoir la mort, comme viennent de le faire ses serviteurs.

Aujourd'hui, nous réitérons notre appel aux hommes et femmes menacés pour avoir osé se lever contre l’oppresseur Romain. Qu'ils sachent qu'il peuvent venir trouver soutien auprès du Lion de Juda dont le combat contre le Sans Nom est sans relâche.

Gloire à Déos !

Fait dans la forêt, ce 7ème jour d'octobre 1463

Le Consistoire du Lion de Juda

Revenir en haut Aller en bas
Rayanha
Sicaire
Sicaire


Messages : 138
Date d'inscription : 27/06/2016

MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Mar 19 Juil 2016 - 15:29

Opération "Fraises et Lion"
Savoie, Juillet 64.




Citation :
Que les impies se repentent, que mécréants tremblent, que les infidèles se cachent, que les évêques fuient, que les bonimenteurs se taisent, que les enchifrenés se mouchent ! Que les clercs qui répandent le mensonge et la veulerie comptent leurs derniers jours !

La secte papicide du Lion de Juda s'est réveillée et a frappé ! Le dit archevêque de Tarentaise et usurpateur de profession Neocor a été intercepté par les sicaires près d’Annecy, alors qu’il s’apprêtait à conspirer contre les réformateurs. Il a été châtié par les sicaires et a reçu trois fois trente trois coup de bâtons comme il se doit, puis a été relâché afin qu’à ses semblables il raconte ce qu’il en coûte de s’interposer entre les croyant et le Créateur. Il est reparti en titubant, ivre de douleur, le cuir rougi par les coups de trique, et sa souffrance était grande, et grande sa contrition.

Cependant, parce que le consistoire constate que beaucoup reste à faire dans la lutte contre le dévoiement de la parole de Deos,  il appelle tous les huguenots et les vrais croyants prêts à lutter pour la réformation de la foi aristotélicienne, tous les parpaillots de fond de vallée las de payer l'écot sans jamais voir le beurre ni l'argent du beurre, fatigués d'allonger la gabelle sans jamais goûter la soupe, usés de raquer la dîme sans jamais avoir son mot à dire ; tous les sceptiques et les lucides, diacres, curés et bedeaux dont l'âme n'est pas tout à fait noire, chemineaux et traîne misère, tous !

Qu'ils se tournent vers le Très Haut, qu'ils se fassent connaître et qu'ils rejoignent la guerre des justes au nom des trois prophètes! Car c'est la seule chose qui vaille le coup, en vérité.

Le consistoire du Lion de Juda, au douzième de juillet 1464


Citation :

Attaque de Monseigneur Neocor


A la Noblesse, au Clergé, au Peuple Savoyard,
A tous ceux qui liront ou se feront lire la présente,

Salutations,



    Nous prenons la plume ce jour après avoir été informé de l'attaque des Lions de Judas dont Monseigneur Neocor de Bollengo, Archevêque de Tarentaise, a été victime. Le Conseil Ducal ne saurait tolérer une telle chose sur ces terres et met tout en œuvre pour retrouver le ou les coupables, afin d'être traîné devant les autorités et ainsi jugé pour cet acte de violence gratuite.



Puisse le Très-Haut toujours veiller sur la Savoie.

Fait au Château des Ducs de Savoie, le quatorzième jour de juillet de l'an de grâce MCDLXIV




Citation :

Agere sequitur
L'action suit l'existence



De l'atteinte à l'intégrité physique d'un Evêque

Nous, Évêques des provinces ecclésiastiques francophones du Saint-Empire Romain-Germanique, réunis en concile épiscopal & au nom de la Vice-primatie,

Aux fidèles de la Province de Moustier-en-Tarentaise,
Ainsi qu'à tous ceux qui liront ou se feront lire,  



Voilà que les loups s'attaquent aux pasteurs !

C’est dans un sentiment d’amertume et de tristesse que nous recevons aujourd’hui la nouvelle de l’attaque de Monseigneur Neocor de Bollengo, Archevêque de Moustier-en-Tarentaise au jour quatorzième de juillet par des hommes reconnus par le Duché de Savoie comme affiliés au Lion de Judas.

Le ou les auteurs de ce crime ne sont pas sans savoir qu'attenter à l'intégrité physique ou morale d'un représentant de la Sainte Église revient à attenter à la Sainte Église elle-même. Ils ne sont pas non plus sans savoir que quiconque porte mauvaise action contre elle, porte mauvaise action contre Dieu Lui-même. Ce crime est d’autant plus grave que le fer a été porté contre un détenteur du ministère apostolique en tant que successeur des Apôtres et qu’en conséquence ils portent atteinte à la dignité épiscopale.

Nous condamnons donc de la manière la plus sévère cet acte honteux et ignominieux, et demandons à ce que Justice soit rendue.

Oui, nous sommes tristes de constater que malgré notre combat quotidien qui est le nôtre, prêtres de la Sainte Eglise, de conduire les hommes vers le Salut, de les guider sur le bon chemin, de les aimer jusqu’à vouer toute notre vie au bien de leur âme, certains décident de ne pas entendre et par leurs actions conséquentes, se détournent du divin enseignement et mettent eux-même leur âme en danger. Nous sommes tristes pour eux ! Néanmoins nous ne cesserons jamais de leur tendre un main aimante afin de les ramener au saint bercail de Dieu.

Nos pensées et nos prières sont adressées à Monseigneur Neocor. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement. Nous prions enfin pour le ou les auteurs de ce crime qui par leur action ont gravement mis leur âme en péril. Nous demandons au Très-Haut d'intercéder pour eux afin qu'ils comprennent leur erreur et qu'ils s'en mortifient, demandent pardon et fassent pénitence. La Miséricorde de Dieu est infinie, il faut pour autant la souhaiter et la demander.



Que la grâce de Dieu guide vos pas,

Rédigé, signé et scellé à Rome, le Quinzième jour du septième mois de l'An de Dieu Mil quatre et cent soixante et quatre.

Au nom des Évêques d'Empire,

Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia,
Archevêque Métropolitain de Besançon
& Vice-Primat francophone du Concile Épiscopal du Saint-Empire.




Citation :


Réponse au Lion de Juda, autoproclamée "secte papicide"


Nous, Évêques des provinces ecclésiastiques francophones du Saint-Empire Romain-Germanique, réunis en concile épiscopal & au nom de la Vice-primatie,  

Au « consistoire » du Lion de Juda,
Ainsi qu'à tous ceux qui liront ou se feront lire,  



Salvé, comme on dit par chez vous.



Permettez que nous réagissions à votre annonce du douzième jour du juillet. Nous sommes d'ailleurs sûrs que vous vous y attendiez, ne pouvant vous empêcher de toujours vous rattacher à la Sainte Eglise comme un besoin pour prouver que vous existez.

Nous sommes bien désolés de vous contredire, aimables rédacteurs de cette dernière, mais nous, prêtres et Évêques de la Sainte institution de Dieu sur terre n’avons pas pour habitude de fuir devant qui que ce soit.

Sachez, au contraire et une bonne fois pour toutes, que nous ne tournerons jamais le dos face à la menace des loups qui encore et toujours entendent séduire les brebis du troupeau de Dieu afin de les enjoindre à quitter le bon bercail dans le but de les y emmener loin pour mieux les perdre.

Sachez qu’à l’image de Monseigneur Neocor attaqué tout récemment par eux, nous les attendons de pieds ferme, nous constituant les sentinelles sur les remparts de la Foi, et que celles-ci ne tomberont jamais et qu’ils s’useront les crocs dessus en vain. Car ces remparts sont ceux de l’Eternel. Il ne laissera jamais tomber ceux qui défendent sa cause, surtout contre Ses ennemis qui se fendent de parler en Son nom, mais dont les enseignements tiennent directement de la Créature sans nom pour perdre l’humanité entière par de fausses vérités.

Notre travail apostolique et pastoral, à la lecture de cette lettre, nous paraît plus nécessaire que jamais. Sans nous fatiguer, nous répéterons encore et encore le saint et juste enseignement de Dieu dont l’Église est le dépositaire et le gardien. Nous ne manquerons pas de faire entrer dans leur esprit la vérité divine et d’en faire sortir les erreurs et les égarements que la créature sans nom y a pernicieusement placé et ce, à coup de crosse si nécessaire. Comme nous le disons toujours à nos paroissiens dans un langage moins soutenu : mieux vaut le cul botté, que l’âme damnée ! Nous appliquerons cette maxime à tout prétendu réformé qui aurait l’envie de s’attaquer aux fidèles de Dieu.

Enfin, nous devons avouer que nous sommes bien d’accord avec votre premier propos : que les impies se repentent, que les mécréants tremblent, que les infidèles se cachent, que les bonimenteurs se taisent. Nous vous invitons à être en accord avec votre parole. Repententez -vous donc, tremblez, cachez-vous et taisez-vous.

Aristotéliciens ! Ne tombez pas dans leur piège, ne vous éloignez pas du bercail, vous vous éloignerez de Dieu pour vous égarer dans la nuit. Restez et œuvrez pour Sa plus grande gloire, celle d’une grande Église, rassemblant les fidèles venant de toutes horizons, enseignant la seule et unique vérité, exhortant à l’amour et l’amitié entre chacun et évoluant sur un même chemin, celui de Dieu.
Nous vous demandons de même, d’être patients et charitables envers ceux qui sont dans l’erreur. Ne les excluez pas parce qu’ils disent des inepties. Parce qu’ils sont dans l’erreur, plaignez-les, redoublez d’amour pour eux, tendez-leur la main et enseignez-leur le véritable don de Dieu. Ce n’est qu’ainsi qu’ils comprendront dans quel état déplorable ils se sont eux-même plongés et, par la grâce de Dieu, qu'ils emprunteront, tels des fils prodigues, le chemin du retour au bercail, qui les attend portes grandes ouvertes.



Que la grâce de Dieu guide vos pas et vous fasse revenir à la raison,

Rédigé, signé et scellé à Rome, le Quinzième jour du septième mois de l'An de Dieu Mil quatre et cent soixante et quatre.  

Au nom des Évêques d'Empire,

Monseigneur Arnarion de Valyria-Borgia,  
Archevêque Métropolitain de Besançon  
& Vice-Primat francophone du Concile Épiscopal du Saint-Empire.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arbre aux annonces du Lion    Aujourd'hui à 20:02

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arbre aux annonces du Lion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Petit lutin perché sur son arbre [PV Crystal]
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» A l'ombre d'un arbre [PV Maëlys + 1 qui veut]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE LION DE JUDA :: LA GRANDE FORET DE NULLE PART :: Le Gué du Bout du Pont-
Sauter vers: