AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le début, si tel est le destin...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eusebius
Talib
Talib


Messages : 6
Date d'inscription : 06/11/2015

MessageSujet: Le début, si tel est le destin...   Ven 6 Nov 2015 - 21:16

Par la suite, mes pas m'ont fait rencontrer la personne qu'il fallait pour connaitre la destination qui me permettrait d'en savoir plus. Ma monture me porta sur une distance assez longue, j'évitais autant que possible les villes. En cette nuit j'étais enfin arrivé.

Je vois un feu brillant à quelques pas, je descends ma grande carcasse de cheval et l'attache avant de me diriger vers le foyer. En marchand je parcours, d'un regard vert d'eau, les lieux plongés dans les habits de la nuit. A deux pas du feu j'enlève ma capuche révélant des cheveux blonds mi-longs. J'avais cessé de porter la coupe militaire depuis quelque temps et j'apprécie ce changement.
A m'en point douté, vu l'endroit et l'entité que je cherche à contacter, je suis observé. J'ouvre grand mes bras, les mains gantées à hauteur d'épaule. Ce faisant on pouvait distinguer sous ma cape, mon épée à mon côté gauche et ma cotte de maille.
Ma main gauche se dirige alors vers la boucle de ceinture de mon épée pendant que je parle à la nuit.


- Salutations, Deos et la dénommée Charlotine m'ont conduits en ce lieu.
Je souhaite vous rencontrer pour savoir si nous pouvons faire un bout de route ensemble. Vous avez beaucoup à m'apprendre sur ma foi et je souhaite être utile d'une manière ou d'une autre à votre mission.
Je dépose mon épée en gage de confiance dans votre hospitalité.


Ma phrase achevée le ceinturon et l'épée sont à terre. Je reste debout les mains désormais tendues vers le feu. Cela pourrait sembler étrange de ce délester ainsi de mon arme cependant même sans arme apparente je n'étais pas sans défenses. Muscles tendus, tous mes sens en alerte, tout mon être se prépare à la réponse de mon invisible interlocuteur… Réponse amicale, tel est le voeu de mon coeur.


Dernière édition par Eusebius le Ven 6 Nov 2015 - 21:38, édité 1 fois (Raison : ortho)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début, si tel est le destin...   Lun 9 Nov 2015 - 9:22

Je ne suis jamais bien loin, à l’affût de la moindre arrivée, pour ne pas dire, de la moindre présence. Un homme a dernièrement pris contact avec moi. Il semble répondre à l'appel du Très Haut. Une future recrue de choix? je l'espère. J'ai demandé à une connaissance commune s'il était de confiance, et réponse positive me fut donnée. Alors, j'attends qu'il finisse par franchir le pont, pour rejoindre le gué. Je sais que ce jour approche, ou plutôt, cette nuit. Tapi dans l'ombre, j'entends quelqu'un arrivée. Il est difficile de nous surprendre tant nous avons appris à vivre avec chacun des bruits de mère nature. Je l'observe. J'analyse chacun de ses gestes, de sa capuche qui descend pour laisser apparaître son visage, jusqu'à sa cape qui s'ouvre pour dévoiler son épée. Le geste est lent. La main se dirige vers le ceinturon, mais je ne distingue aucune menace. J'attends encore un peu. Je l'écoute. Voici donc le dénommé Eusebius, venu mettre sa foi à l'épreuve. Encore un peu de patience, l'épée se retrouve à terre. Je souris et je sors doucement de derrière les arbres. Je m'avance jusqu'au feu, me retrouvant face à lui, lui permettant ainsi de découvrir son interlocutrice.

Bonsoir, Eusebius je suppose? Je suis Charlotine, soit le bienvenu ici lieu. Tu peux récupérer ton épée. tu ne vas pas en avoir besoin ce soir, pas ici.

Je l'invite d'un geste de la main à ramasser son ceinturon puis à me rejoindre pour s'asseoir à mes côtés sur le tronc d'arbre qui sert de banc. Je resserre ma cape autour de moi, portant mes mains vers le feu. La nuit est fraîche, Déos en a décidé ainsi. Après quelques secondes, je reprend la parole.

Alors, si tu me parlais un peu de toi, et de ce qui t'a guidé jusqu'ici? nous n'avons eu qu'un bref échange, et j'aimerais en savoir plus si tu me le permets.
Revenir en haut Aller en bas
Eusebius
Talib
Talib


Messages : 6
Date d'inscription : 06/11/2015

MessageSujet: Re: Le début, si tel est le destin...   Dim 15 Nov 2015 - 12:24

Une silhouette sort de derrière les arbres et s'approche du feu. Je découvre une femme à la chevelure sombre au regard avenant enveloppée d'une cape pour résister au froid de la nuit. Faire le guet dans l'obscurité n'est pas chose plaisante, à cette époque moins encore.

Elle prend la parole. Je hoche la tête à ses propos, dans ma volonté de vouloir bien faire j'ai oublié l'essentiel. Un petit sourire effleure mes lèvres. Puis je ramasse rapidement mon ceinturon avant d'accepter son invitation silencieuse.


Enchanté, je suis en effet le dénommé Eusebius. A ce concentrer sur son but on en oublie parfois les choses élémentaires…


Je fais une très longue pause. Lui dire que je suis et pourquoi je suis là ?

Parler de moi. Vaste question. Je pourrais dire la terre où j'habite ou le métier que je fais mais cela serrait me réduire aux définitions humaines. Je suis une créature de L'Unique, possédant un cœur emplit de sentiments et un esprit sachant penser par lui-même. Ces derniers m'ont petit à petit permit de me rendre compte que je pouvais ressentir et parler à mon Dieu en tout lieu et tout endroit, car Il est partout. Voilà qui je suis, un croyant en L'Unique qui ressent sa présence partout et en chacun, même si nombreux sont ceux qui l'ignore.

Quand à ce que je fais ici. Tout d'abord car je me suis aperçut d'une chose : les églises ne sont que des édifices humains construits par la volonté d'hommes cherchant à gouverneur d'autres hommes par le pouvoir qu'ils exercent sur leur foi en leur servant de fausses paroles. Je n'ai nul besoin qu'un homme se revendiquant la voix non de Dieu mais du Pape, un homme placé par d'autres hommes à cette place, me serve d'intermédiaire.
De plus, il y a peu j'ai eu deux exemples coup sur coup de serviteurs de la foi, officiellement reconnu par celle qui se nomme elle-même l’Église du Très-Haut, qui n'ont d'autres occupations que de trainer l'image de la foi dans la boue. Ils se pavanent en taverne, boivent au-delà de la raison à en vomir sur les chausses des clients avant soit de frapper femme soit de se vanter de prouesses charnelles des plus infamantes ! L'un d'eux à même osé prier le Créateur de donner vie à un balai pour nettoyer le sol…
Le spectacle affligeant de ces hommes soi-disant porteur de l'Amour de Dieu et faisant partie de ses représentants terrestres me révoltent.

Le message de Deos n'a nul besoin de s'exprimer par la bouche de ces écœurantes créatures. Sans oublier qu'ils disent détenir seuls le vrai message de l'Unique et que nous devons leurs verser dons pour sauver nos âmes. Ce procédé est fallacieux, seul Le Très-Haut peut décider de la valeur de notre âme et donc de sa destination la mort venue !

Au fil de mes réflexions et de mes rencontres je me suis donc demandé vers qui me tourner pour y voir un peu plus clair et surtout faire en sorte que des tels comportements et mensonges ne puissent avoir lieu. En ce jour, ou plutôt cette nuit, je suis en ce lieu pour trouver un début de réponse.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le début, si tel est le destin...   Mer 18 Nov 2015 - 14:53

Ma question ne le laissa pas indifférent. Un long silence suivi sa présentation, ou plutôt, la confirmation de ce que j'avais avancé le concernant. Je lui souris, l'écoutant avec beaucoup d'attention. Il avait un discours alléchant, réaliste et que nombre de sicaires pourraient lui envier. J'étais presque étonnée de voir en lui ce désir de lutter contre l'usurpateur Romain avec autant de lucidité. Quand il eut terminé, je laissais le silence s'installer à nouveau pour quelques secondes. Il avait tout pour devenir talib, à mes yeux.

Et bien, tu as le mérite d'avoir un discours autant honnête que réaliste, tout autant que des ambitions valeureuses. Je pense qu'ici, tu pourras trouver ta place. Par le verbe ou par le fer, notre mission est continue, de par tous les royaumes. Si nous pouvons t'éclairer sur le chemin de la vraie Foy, nous le ferons avec plaisir, et humilité.

Je penchais légèrement le visage pour mieux le regarder.

Il faudra quand même te contraindre "aux définitions humaines" à un moment ou à un autre par contre. Nous aimons bien savoir d'où sont nos frères et sœurs, ce qu'ils font, ce qu'ils ont envie de faire. Mais il n'y a rien d'urgent.

Je me levais en resserrant ma cape sous un petit courant d'air frais qui venait de me saisir.

Si nous nous avancions au campement? Je vais te présenter les autres, du moins, ceux qui passent. L'endroit est assez calme en ce moment, mais ça n'empêche pas chacun de mener sa mission à bien. Nous sommes bien plus libre ici que nulle part ailleurs, tu t'en rendras vite compte.

En passant, tu verras L'arbre du savoir, c'est là que tu trouveras tous les écrits du Lion et de la Réforme. Tu peux les consulter à ta guise. Et bien sur, je serais ravie de t'accompagner si tu en éprouves le besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Eusebius
Talib
Talib


Messages : 6
Date d'inscription : 06/11/2015

MessageSujet: Re: Le début, si tel est le destin...   Dim 22 Nov 2015 - 20:24

J'écoute mon interlocutrice avec attention. Il semble que j'ai trouvé le bon endroit pour progresser dans ma foi, je remercie intérieurement le Très-Haut pour m'y avoir guidé. Je ne peux m'empêcher de sourire à propos des "définitions humaines", il est vrai que s'en passer est totalement impossible.

Je me lève à mon tour et me prépare à suivre mon guide dans ce nouveau lieu.


Merci de m’accueillir et je serrais heureux de rencontrer les autres ainsi que de développer mon savoir.

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début, si tel est le destin...   Aujourd'hui à 20:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début, si tel est le destin...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un acte , un destin qui change...
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE LION DE JUDA :: LA GRANDE FORET DE NULLE PART :: Le Gué du Bout du Pont-
Sauter vers: