AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RP, opération "Glaive de Dieu", Savoie juillet 1464

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Palmer
Sicaire
Sicaire


Messages : 2809
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: RP, opération "Glaive de Dieu", Savoie juillet 1464   Lun 18 Juil 2016 - 9:51

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Palmer
Sicaire
Sicaire


Messages : 2809
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: RP, opération "Glaive de Dieu", Savoie juillet 1464   Lun 18 Juil 2016 - 12:23

Long moment de solitude de Kirkwood. Même s’il est coutumier du fait.
Sourire gêné. C’est pas plus rassurant que d’habitude, mais il faut reconnaître que dans une embuscade, ça peut servir.
Ben oui, si ça effraye les victimes ?

En l’occurrence, l’archicardinalice évêque (?) ne fait pas son âge et en veut, semblant même protéger sa compagne dans le chariot. Quelle virulence ! Il est sûrement soutenu par le Sans-Nom, sinon y’a guère d’explications, hein ?
Et si les sicaires dominent par leur nombre (et leur bon droit et l’inspiration divine, il va sans dire), il ne faut pas négliger les deux cavaliers en armures de plates. Dont les blasons évoquent quelque chose à Kiki, donc qu’il a déjà dû croiser avant.
Le Béarn ? Voire Rome ? Plus simplement les croisades papistes contre Genève ? Tout à la fois sans doute…

Certes, la forêt n’est pas le terrain de prédilection des cavaliers lourds, mais bon, 500 à 700 kg de canasson dressé et monté par 25 à 30 kg d’armures de premier choix autour d’un expert en combat de 50 à 70 kg… Ben, ça demande quand même de l’attention…

Kirk retourne son arme dans le bon sens, et tant qu’à faire, se demande s’il a pensé à engager un carreau…


[quote="AcarDeVentoux"]Stoppes là maraud et dis-nous ta raison, si tu en as une ! Tel que tu me vois, je ne donnerai point cher d'une autre bravade ![/quote
Revenir en haut Aller en bas
Madeline_
Sicaire
Sicaire


Messages : 332
Date d'inscription : 14/11/2014

MessageSujet: Re: RP, opération "Glaive de Dieu", Savoie juillet 1464   Lun 18 Juil 2016 - 21:42

--PetitFrere a écrit:
Le géant Helvète dégringola le talus derrière lequel le second groupe d'embuscés s'était dissimulé. Heureusement, la chute s'était faite du côté opposé au chemin que l'escorte de l'écclésiastique empruntait.

Voilà quelques jours que le Lion de Juda préparait l'opération et s'était mis en mouvement. Durant ces quelques jours, le sicaire au drôle de chapeau avait été taciturne. Ses compagnons s'en inquiétaient. Petit-Frère fixait son regard au loin comme s'il n'appartenait pas à ce monde. La dégringolade le fit sortir de son état de torpeur.

Il remonta la pente en pestant:


Foutue terre savoyarde! Des pièges partout! A croire qu'ils l'ont fait exprès.

Il lança un regard à ses compagnons et à Phonya et lui murmura, goguenard:

ça va petiote? T'es prête à te servir de tes gros bras musculeux?

Il rit doucement en contemplant le convoi arrêté par un autre groupe de ses camarades.
Il reconnut Acar des chevaliers francs dans le convoi. Leur dernière rencontre avait eu lieu il y a 10 ans à Rome, lors d'une action du Lion.
Cela faisait longtemps que le sicaire n'avait plus participé à ce genre d'opération mais il était tout à fait confiant. Le géant était dans son élément. Un sourire carnassier aux lèvres il pensa:


Ils n'ont aucune chance, le Poing de Genève va s'abattre sur eux.

--Madeline_Wood a écrit:


Le bougre était coriace et déterminé à ne pas céder.
D'aucun auraient pu prendre ça pour un courage inébranlable ou une foi incommensurable.
Mais la vérité, je vous le dis, portait un nom : inconscience.
Et il ne s'agit pas d'inconscience face à la supériorité numérique ou armée.
Mais l'inconscience de croire un seul instant qu'il pouvait s'opposer à la volonté de Déos.

Une volonté pacifique de vouloir mener chaque être de ce bas monde vers la voie, la vraie, celle de la foi telle qu'il faut l'entendre.
Une volonté fraternelle de vouloir via ses multiples bras lui tendre une main, voire un moignon pour lui dire "oui, toi aussi, tu peux ! Oui, tu es vieux, moche et fatigué, mais tu peux quand même ouvrir les yeux et te rendre compte qu'il est de ma volonté que tu regagnes les vraies croyances".

Et c'est avec cet élan plein d'amour que les sicaires tentaient de lui faire comprendre où se situaient les intérêts de son âme.

En donnant de la voix pour qu'il entende.
En lançant des pierres pour qu'il ressente.
En brandissant des armes pour qu'il voie.
En croquant dans une gousse d'ail pour qu'il sente.

Fallait-il que Petit Frère abaisse le poing pour qu'il goûte à son propre sang ?

Et dire qu'il lui aurait fallu juste d'un peu de bon sens... Mais il avait choisi l'inconscience.
La suite était écrite de la main de Déos... la gauche... Ouais, il est gaucher, comme Mad !
Serait-ce un signe d'ailleurs ?

____________________
Revenir en haut Aller en bas
Rayanha
Sicaire
Sicaire


Messages : 138
Date d'inscription : 27/06/2016

MessageSujet: Re: RP, opération "Glaive de Dieu", Savoie juillet 1464   Mar 19 Juil 2016 - 15:17

--Aysun/Rayanha a écrit:
Tout se déroulait à merveille. On avait prit en main la menace et on l'avait mise hors d'état de nuire, on était tous à nos postes,Zara avait arrêté le convois papiste, j'avais trouvé une touffe de menthe sauvage pour y frotter mes mains et effacer l'odeur de bouse qui perturbait Mad', tout était par-fait.
Sauf qu'à un moment j'ai plus compris.

D'abord il y a eu Kiki qui s'est auto-menacé avec son arbalète géante puis il y a eu la chorégraphie de Mad'.
Je suis certaine d'avoir suivi chacune des discutions qui traitaient de cette mission et jamais - JA-MAIS- il n'a été question de psychologie inversée ni de "flash-mob" .
Du coup, ils m'ont légèrement perdue. J'ai levé mon index qui sentait de nouveau bon vers le ciel et j'ai ouvert la bouche mais à part mon désarrois, y a pas grand chose qui en est sorti.
Puis le pompon: Le vieil évêque ou archevêque ( je sais pas bien comment qu'ils se nomment dans leurs secte) qui se rebelle et qui ose même descendre de sa carriole.
Et c'est là que je suis redescendu sur terre et que j'ai vu Mdeesse.
Je la connais la diaconesse. Et même que je l'aime bien. Ça fait une paire d'années qu'on s'est pas vu, la dernière fois c'était à la dernière croisade de Rome contre Genève. A trois reprises j'avais foncée seule dans les armées ennemies, à trois reprises j'avais rampé jusqu'à Sion en me demandant si j'allais vivre assez longtemps pour passer les portes du canton sédunnois et trouver de l'aide. Et à trois reprises, elle a pansé mes blessures, à même le comptoir du P'tit Bonheur. Je lui dois la vie. Trois vies.
Mais je savais déjà, quand on riait en buvant des canons , je savais déjà qu'un jour on ne se battrait plus dans les mêmes rangs. Qu"un jour on ne serait plus côte à côte pour défendre nos terres mais face à face pour protéger et servir notre Foi. Je pense qu'elle le savait, elle aussi.

J'ai quand même failli lui faire un coucou des deux mains mais je me suis retenu. J'observe le convois en face de nous et je fronce les sourcils en voyant le vieux descendre de sa voiture.
J'ai presque envie de prier rapidement pour que Mdeesse ne le suive pas. Parce que j'aimerais pouvoir lui rendre ses trois vies avant de lui en prendre une.


Acardeventoux a écrit:
Stoppes là maraud et dis nous ta raison, si tu en as une ! Tel que tu me vois, je ne donnerai point cher d'une autre bravade !

Je prends la dague dans la main de Mad', je décroche la sica que j'avais prévu pour elle et la place dans son poing vide. Je pensais la lui donner plus tard mais j'ai besoin de sa dague que je tiens par le bout de la lame, entre mon pouce et mon index. Je ferme un œil rapidement avant de le rouvrir et lancer habillement la lame qui va se solidement se planter dans le bois de la voiture, tout proche du visage du vieil homme. Il a dû en sentir le léger courant d'air sur sa tempe et avec un peu de chance, ça le fera remonter à bord. J'ai une pensée éclair pour mon défunt père et je suis bien contente que, finalement, ses tours de lancé de couteaux pour gagner notre croûte me servent aujourd'hui dans un autre but.


Ça te vas comme raison ou t'as besoin de plus précis?


J'ai pas la verve de Zara', c'est certain, mais on va pas tergiverser cinq siècles. Quand des sicaires du Lion rencontre un convois papiste, il y a peu de chance pour qu'ils se fasse une partie de ramponneau.
En attendant que ça se décante - et ça risque d'arriver rapidement - je me prépare mentalement à taper le sprint de ma vie. Je savais qu'on aurait dû venir à cheval ...
Revenir en haut Aller en bas
Zarathoustra
Sicaire
Sicaire


Messages : 1753
Date d'inscription : 01/09/2008

MessageSujet: Re: RP, opération "Glaive de Dieu", Savoie juillet 1464   Jeu 21 Juil 2016 - 18:24

Zarathoustra a écrit:
Zarathoustra était un peu déconcerté par l'extrême habileté des membres du convoi. Intimidation, projection, rien ne fonctionnait. Malheureusement pour ses membres, Rayanha avait entrepris d'agrafer l'archevêque façon placard léonin, Kirk avait fini par trouver l'usage de son arme, et Mad avait entamé la chorégraphie de la sauvagerie sanguinaire. Et surtout Petitfrère était à son tour sorti des buissons, ça allait saigner.

Notre raison, par les prophètes, c'est celle du plus fort!

Profitant de la confusion, sous les cris de la diaconesse et pendant que les chevaux ruaient, Zarathoustra décida d'adopter une méthode éprouvée des années plus tôt, en Bourgogne, il se lança sur l'archevêque.

C'est parti. Orgie de fraises.

____________________
Eins thut Noth.
Revenir en haut Aller en bas
Palmer
Sicaire
Sicaire


Messages : 2809
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: RP, opération "Glaive de Dieu", Savoie juillet 1464   Mar 26 Juil 2016 - 14:06

--.Mdeesse. a écrit:
Mdeesse ne savait pas si la pierre avait atteind sa cible, en tous cas elle ne l'avait pas touché elle, mais qu'en était il de Monseigneur, elle releva prudemment la tête. Un membre de la garde le priait de remonter dans la chariote puis apostrophait l'ennemi, mais voilà qu'il en sortait un par çi un autre par là, serait ce vrai qu'ils étaient légion, ils semblaient de plus en plus nombreux et pourtant chacun semblait agir individuellement.

L'agitation fusait de toutes part, bien que tous les yeux étaient braqués sur Monseigneur qui les surprenait en les narguant ; Mdeesse sentait un regard insistant posé sur elle ; quelqu'un voulait la prendre pour cible. Elle passa rapidement en revue les malfrats, et elle la vit, elle resta figée, Elle ne savait quelle attitude tenir, depuis combien de temps ne s'etaient elles vues ? Rolling Eyes elle ne savait plus mais longtemps, elle perçu la même hésitation chez Rayanha mais celle ci plus aguerrie qu'elle ne broncha pas sans la quitter du regard.

[hrp]petite pause pour LJD Mdeesse, prochaine intervention dans une semaine pour cause de retraite jusqu'au 30, bon jeu a vous me massacrez pas trop [/hrp]


--AcarDeVentoux a écrit:



Ah, la canaille sortait de l'ombre et aussi estrange que de voir l'archevesque vociferer tel un vendeur de poisson, il reconnut alors certains de ses assaillants... Et pas des moindres.

Rome pour celui-là, Geneve pour celui-ci.. Et cet autre plus loin, avec son arbaleste, en Béarn.

Ce chemin devait estre une ancienne voie Romaine, assuresment et cet homme, un amuseur de semaine, avec son couteau... Bref, une réunion de famille, pourrions-nous dire...


Mes seigneurs, vos facies me sont bien familier, ce qui prouve que nous avons du nous rencontrer dans d'autres circonstances, ne croyez-vous pas !

Ne pourrions-nous trouver un terrain d'entente, sans desranger ce vieil homme ?


Et de lancer à l'albalestrier : Montes donc un carreau, si tu veux estre cresdible !

Puis de reprendre à haute voix : Bien entendu, si vous refusez toute entente cordiale, il faudra alors en descoudre !

Et je puis vous assurer que de combattre, iscelieu, entre gens de connaissance, sera bonne chose !





Neocor a écrit:
Neocor, tellement entouré de tous côtés en perd son latin... De dextre et de senestre il en sortait de tous les coins... Soudain inquiet une voix forte lui redonne assurance... Acar, le Grand Maître de l'Ordre des Francs...

Il ne peut que songer que son ami est lui aussi en grand danger en dépit du courage dont il fait preuve...


Monseigneur Acar, mon Frère, ne mettez point votre vie en danger, par Aristote ! Le Très Haut sait déjà l'issue de cette attaque...

Et soudain habité par une idée lumineuse, l'archevêque se dissimule dans un fourré... Un bon gros morceau de branche de chêne, rien n'est fini...
Revenir en haut Aller en bas
Palmer
Sicaire
Sicaire


Messages : 2809
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: RP, opération "Glaive de Dieu", Savoie juillet 1464   Mar 26 Juil 2016 - 17:06


--AcarDeVentoux a écrit:
Mes seigneurs, vos facies me sont bien familier, ce qui prouve que nous avons du nous rencontrer dans d'autres circonstances, ne croyez-vous pas !

Par le Sans-Nom maudit par Deos : on se connaîssions donc bien. Oui, oui, un vétéran, ce sera en effet moins facile que prévu.
Parce que Kirk n’a pas du tout l’impression de se souvenir de l’autre comme d’un débutant, au contraire.
N’empêche ! On estions des sicaires et des fantassins helvètes, l’élite de l’Aristotélicité. ‘Suffit de bien faire les choses et la volonté divine sera accomplie.
Bon, mon p’tit Kiki, t'allions déjà commencer par…


--AcarDeVentoux a écrit:
Montes donc un carreau, si tu veux estre cresdible !

Ah, je voyons que j’avions affaire à un professionnel. J’respections, j’respections, nonobstant que tu soyons un z’affreux membre des Ordres hérétiques romains, aux ordres du Sans-Nom et tout l’bastringue…
Mais bon, donc, fallions qu’je commencions par l’début.
Alors…
Sans le lâcher des yeux ni donner l’impression que c’estions point prévu, retrouver mon carquois, je l’avions mis à droite ou à gauche, déjà, histoire que j’me trompions point d’main ?
Heu…


- Ah ah ho*, il fallions bien que je t’offrions d’abord possibilité de reddition honorable, vil valet vilipendé** !

Toujours est-il qu’il cherche son carquois de la main gauche.
Dommage, c’était à droite…

Ouais, Kiki n’appartient pas à la crème de l’élite, mais le yaourt de l’intelligence, y’a pas, il brasse bien***…


* Il fait assez mal le gros rire du type qui s’y croit quand il n’y est pas, vous ne trouvez pas ?
** Kirkwood croit que ça veut dire « payé à tel vil prix qu’on va le pendre ». Oui, c’est comme ça avec lui…
** Hrp : pompé à Pratchett
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP, opération "Glaive de Dieu", Savoie juillet 1464   Aujourd'hui à 20:04

Revenir en haut Aller en bas
 
RP, opération "Glaive de Dieu", Savoie juillet 1464
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
» Et Dieu créa la femme.
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE LION DE JUDA :: LA GRANDE FORET DE NULLE PART :: Le Gué du Bout du Pont-
Sauter vers: